Pour Millénaire3, le site de prospective de la métropole du Grand Lyon, l’agence de design d’intérêt général Vraiment Vraiment a décrit les formes de l’action publique, une tentative d’élaboration d’un alphabet de l’action publique

Et si l’utopie pragmatique des communs pouvait compléter et enrichir cet alphabet ?

Et s’il fallait esquisser un alphabet de l’action publique en communs pour un monde habitable ?

Retrouvez l’ensemble de la série et le billet de lancement qui explique cette série.

Que fait l’action en communs?

 

L’action en communs permet de collecter des cotisations et surtout articule partage du “trésor” et droit à la participation à une gouvernance. Elle rétabli le sens du paiement en l’articulant à un droit de vote par exemple dans les coopératives d’activité et d’emploi où la ponction sur la valeur produite par les coopérateurs permet le financement de services communs (juridiques, comptables, etc.). Avec les monnaies locales, l’action en communs créé une confiance entre les utilisateurs, un sentiment d’appartenance.

 

Quels enjeux pour des partenariats publics-communs?

 

L’histoire de la sécurité sociale est celle de l’évolution des caisses de secours mutuels pour lutter contre les risques sociaux par des cotisations volontaires (qui ne sont pas des impôts) entre salariés et patrons pour cogérer des risques. Progressivement, comme l’explique le juriste Olivier Jaspart, l’État s’est immiscé dans cette cogestion pour individualiser le risque et passer d’une logique de cotisation à un service public individualisé. Et si l’enjeu majeur était celui d’un retour à des caisses communes en gestions participatives capables d’assurer des risques ? On le voit avec les Coopératives d’activité et d’emploi qui gèrent le risque social en évitant la solitude de l’entrepreneur et les risques associés.
 Et s’il fallait moins d’impôts mais plus de cotisations gérées par des collectifs à la gouvernance ouverte et transparente ?

Quelles formes concrètes? Quels exemples?

Liste des monnaies locales complémentaires en France

Cet article propose une liste des monnaies locales et complémentaires lancées en France au siècle. Ces monnaies sont convertibles en euros et d’un usage légal pour tout adhérent à l’association organisant leur émission et leur circulation. Alors que plusieurs milliers existent dans le monde, il y en a une soixantaine en circulation en France et quelques autres en projet.

Coopaname et Uber, vers les communs de l’emploi? –

On parle souvent des tiers lieux et des espaces de co-working sans interroger la vision du travail qui leur est associée. C’est pourtant celle de l’entrepreneuriat individuel, avec sous-jacente l’idée d’indépendance et de solution à la crise, dans les discours politiques.

L’étatisation de la Sécurité sociale : Démonstration dynamique du champ des Communs

A l’heure d’une mobilisation sociale en faveur notamment de la “sauvegarde et le développement de notre système de protection sociale et de retraite” (1), l’occasion est peut-être venue d’utiliser cette actualité pour expliciter le caractère attractif du droit public, au nom de l’intérêt général qui s’applique sur le champ des Communs (2).