Non, la fabrication bénévole de visières de protection n’est pas interdite

Depuis l’entrée en vigueur du confinement, des bénévoles ont fabriqué des visières de protection contre le Covid-19. Cette initiative serait pourtant susceptible d’être considérée comme de la concurrence déloyale ou du travail déguisé depuis l’adoption de nouvelles normes de conformité fin avril, selon une interprétation répandue sur les réseaux sociaux.

contrairement à [ce qui a été dit sur les réseaux sociaux], le don ou la vente à prix coûtant d’une visière ne peuvent pas être requalifiés en concurrence déloyale. De même, la réalisation d’une visière gratuitement, même par un bénévole, ne sera pas requalifiée en travail dissimulé ». https://m.20minutes.fr/amp/a/2782267

Creative Commons License
Except where otherwise noted, Symbioses Citoyennes by Silvère Mercier is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.