Souveraineté numérique : le nouvel avatar d’un protectionnisme envieux

Alors que la nécessité d’une coopération internationale n’a jamais été aussi visible, les gouvernements ont joué la carte du protectionnisme en aggravant les problèmes de pénurie qu’ils prétendaient combattre. Depuis la fin du XVIIe siècle, les théoriciens du libre-échange défendent l’ouverture du commerce au nom de l’abondance des services et des biens de consommation.

Aux tentations protectionnistes classiques, il est possible d’opposer une meilleure définition de la souveraineté numérique. Elle renvoie à la souveraineté de la clientèle, c’est-à-dire à sa faculté de choisir librement ses prestataires https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/souverainete-numerique-le-nouvel-avatar-d-un-protectionnisme-envieux-856774.html

Creative Commons License
Except where otherwise noted, Symbioses Citoyennes by Silvère Mercier is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.