L’Intérieur muscle les possibilités de fichage politique

Ce matin, trois décrets du ministère de l’Intérieur ont été publiés : l’objectif est de muscler les fichiers du renseignement territorial (PASP et GIPASP qui ont succédé à Edvige) et les enquêtes administratives. Parmi les multiples nouveautés, les services pourront recueillir des informations sur l’opinion des personnes surveillées, leurs pseudos Twitter, des données de santé, le tout pour des finalités élargies qui dépassent la sécurité publique.

“Les nouveaux décrets permettront aussi d’aller au-delà de la notion de « menace à l’ordre public » qui a fondé le PASP et le GIPASP. Pourront être fichées les personnes pouvant porter atteinte à la sûreté de l’État, du territoire ou des institutions de la République. Des notions vagues.” https://www.nextinpact.com/article/44931/linterieur-muscle-possibilites-fichage-politique

Creative Commons License
Except where otherwise noted, Symbioses Citoyennes by Silvère Mercier is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.