Les modèles mathématiques probabilistes au service de la justice quantitative – Actu-Juridique

Il est régulièrement avancé que la justice quantitative permettrait de désengorger les tribunaux en incitant les parties à négocier un accord amiable sur la base d’éléments chiffrés reflétant l’issue prévisible de leur litige. Cette nouvelle forme de justice est rendue possible par une conjonction de facteurs que sont les dernières évolutions en matière d’apprentissage automatique ou, en anglais, de machine learning.

“La justice prédictive pourrait, en effet, générer une sorte de normativité seconde, voire en quelque sorte la norme d’application se substituer à la règle de droit elle-même. Le juge serait alors presque obligé de se soumettre à la prédiction de l’algorithme. C’est en cela que la justice prédictive pourrait devenir une « prophétie auto-réalisatrice » (self-fulfilling prophecy)” https://www.actu-juridique.fr/ntic-medias-presse/les-modeles-mathematiques-probabilistes-au-service-de-la-justice-quantitative/

Creative Commons License
Except where otherwise noted, Symbioses Citoyennes by Silvère Mercier is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.