#Symbioses_citoyennes

Explorer des mondes habitables en communs

 

#citoyenneté #communs #design #politiques_publiques

#confiance #participation #numérique #innovation

Par @Silvae

Faire participer les habitants, Marion Carrel #ParcoursDeLecture

Faire participer les habitants, Marion Carrel #ParcoursDeLecture

Passionnante enquête sociologique proposée par Marion Carrel dans ce livre qu’il fait bon lire à l’heure du Grand débat national… et des questions soulevées par le mouvement des gilets jaunes. Le projet du livre est de sortir d’une double injonction :

Ce que je retiens de la conférence #CityLabDetroit 2018

Ce que je retiens de la conférence #CityLabDetroit 2018

Pour moi ce CityLab aura été particulièrement important par la journée de lancement dédiée aux innovateurs des villes issues du programme i-Teams de Bloomberg duquel la 27e Région est partenaire pour le programme la Transfo que nous développons à la Métropole Européenne de Lille.

Tendances et polarités pour l’action publique

Tendances et polarités pour l’action publique

Convaincu que les acteurs des politiques publiques doivent trouver des polarités à mettre en récits pour orienter l’action, je me suis amusé à croiser des tendances profondes qui ont de puissants impacts pour détecter des orientations possibles. Ce petit exercice m’a permis de dégager 4 polarités selon les choix de circulation d’une sphère à l’autre. Il s’agit bien de polarités donc de directions possibles qui ne sont pas exclusives les unes des autres, mais celle vers laquelle nous seront les plus orientés dessine le monde de demain.

Comment détecter les communs ?

Comment détecter les communs ?

L’année dernière j’avais expliqué sur mon précédent blog en quoi je trouvais que la notion de communs de capabilités proposée par la chercheuse Geneviève Fontaine était nouvelle et passionnante. Ce qu’elle  propose dans cet article de recherche publié dans HAL est d’ajouter des critères additionnels aux communs de type « gestion des ressources » étudiés par Elinor Ostrom. Quels sont ces critères ?

Le bien vivre et la résonance : nouveaux récits politiques ?

Le bien vivre et la résonance : nouveaux récits politiques ?

Partons d’un signal “faible” qui me semble particulièrement significatif : plus de 13 000 étudiants des grandes écoles viennent de signer un texte dans lequel ils s’engagent à refuser de travailler pour les pollueurs de la planète :

Bonnes pratiques de gestion du pouvoir pour les mouvements citoyens

Bonnes pratiques de gestion du pouvoir pour les mouvements citoyens

J’ai récemment découvert cet excellent texte de Jo Freeman, féministe américaine très connue, et j’ai été frappé par la modernité de ce texte écrit dans les années 70. Découvert sur l’excellent site Organisez-vous, voici une rapide présentation de ce texte par Jean-Michel Knutsen :

Essaimer en interne et en externe, le défi relevé par le CG du Val d’Oise

Essaimer en interne et en externe, le défi relevé par le CG du Val d’Oise

Très intéressante démarche que celle du Conseil Départemental du Val d’Oise qui propose une démarche intégrée associant à la fois démarche Design, laboratoire de transformation publique et école de management interne autour de la notion d’innovation publique. La démarche est décrite dans ce billet et résumée dans ce schéma qui montre que l’innovation (ou la transformation publique) est bien l’association d’un essaimage interne et externe. On ne saurait innover qu’entre fonctionnaires en dehors du territoire, et l’innovation va au delà du design des politiques publiques pour s’intéresser aux processus.

Où l’on comprend ce qu’est le Design, grâce à Stéphane Vial

Où l’on comprend ce qu’est le Design, grâce à Stéphane Vial

J’aime beaucoup l’approche de Design de Stéphane Vial. J’avais découvert cet auteur pour son approche de la technique, en lisant l’excellent l’être et l’écran qui m’avait vraiment marqué et dont j’avais rendu compte dans ce billet écrit à partir du film Demain.

Salarié sans patron ou CDI communautaire, les communs du travail se cherchent

Salarié sans patron ou CDI communautaire, les communs du travail se cherchent

Il y a 3 ans dans mon précédent blog, interpellé par l’émergence de l’économie collaborative sauvage (Uber) et des alternatives à ce modèle, j’explorais la notion de “communs de l’emploi” à travers les CAE et je posais ces questions : Mais n’y-a-t-il pas une troisième voie à explorer qui permettrait de protéger les cumulards des revenus du travail issu des géants du partage tout en faisant de la valeur produite un commun protecteur au sens des mutuelles du travail? Ces entrepreneurs-salariés de l’économie collaborative ne pourraient-il pas, une fois regroupés en communautés actives constituer de puissants leviers de transformation des conditions imposées par les multinationales de l’économie collaborative? Ne nous faut-il pas penser et pratiquer les communs des savoirs et des données en les reliant aux communs de l’emploi?

Pourquoi on parle moins d’innovation publique, tant mieux !

Pourquoi on parle moins d’innovation publique, tant mieux !

Il y a un an, tout le monde parlait d’innovation publique mais j’ai l’impression aujourd’hui le vocable s’est fait plus rare. Je trouve que c’est une très bonne chose et je voudrai partager avec vous 3 raisons pour lesquelles je pense que la tendance devrait perdurer :